DATA TERRA a une activité d’animation, de fédération de pilotage et de coordination de projets européens.

PHIDIAS – Prototype HPC / infrastructure de données pour services à la demande

C’est l’un des projets européens de l’IR  DATA TERRA. 

Impliquant les pôles Theia, Aeris et Odatis, traitera, dans un calendrier de 36 mois, le développement et  la réalisation concrète d’un ensemble de services et d’outils interdisciplinaires basés sur le HPC (capacités de calculs intensifs).L’IR DATA TERRA gère le lot d’activité WP3 pour la coordination technique du projet dans son ensemble.

PHIDIAS prendra place officiellement en novembre 2019, jusqu’en 2022.

PHIDIAS est un projet européen sur 36 qui vise au développement et la réalisation concrète d’un ensemble de services et d’outils interdisciplinaires basés sur le HPC. Ceci afin de permettre aux sciences des systèmes terrestres d’exploiter de grands ensembles de données d’intérêt européen public fourni par l’observation de la Terre par satellite. PHIDIAS fournira un accès FAIR à ces jeux de données traités ainsi que des services à valeur ajoutée : du traitement de données «standard» appliqué aux jeux de données hétérogènes Big-Data, aux services plus avancés tels que l’IA ou le HPC à la demande appelé «informatique urgente». Cela sera rendu possible grâce à une grande capacité de stockage de données et à un réseau à large bande passante à travers l’Europe.

PHIDIAS développera et proposera un catalogue permettant aux utilisateurs de découvrir et d’accéder aux données, mais également aux logiciels open source pertinents, aux API publiques ainsi qu’aux services de traitement interactif. Ce catalogue implémentera des services interopérables pour la découverte, l’accès et le traitement des données, et sera connecté à d’autres référentiels de données importants tels que le Portail Européen de Données, GEOSS, NextGEOSS et EOSC. PHIDIAS mettra également en place un service de traitement interactif Web commun pour les utilisateurs finaux basé sur les technologies de cahier de notes et de cube de données.

Le projet PHIDIAS bénéficie du soutient d’INEA: Innovation and Networks Executive Agency

Vous pouvez suivre les étapes et actions de PHIDIAS via le site internet dédié au projet: https://www.phidias-hpc.eu/

Eosc Pillar 

Le projet EOSC  Pillar est basé sur le concept de « science ouverte » (Open Science) ainsi que les pratiques et les services de données FAIR pour les promouvoir dans l’ensemble des communautés utilisatrices de données océanographiques. Ces initiatives visant également à partager les meilleures pratiques et susciter des possibilités d’approches interdisciplinaires au sein de l’EOSC.

La réunion de démarrage qui s’est déroulée début juillet 2019, a officiellement lancé le projet qui va se poursuivre sur les 3 prochaines années.

L’IFREMER et le CNRS sont plus particulièrement impliqués dans plusieurs lots d’activités, que l’IR DATA TERRA coordonne dans son ensemble.

  • WP6 : EOSC in action: Use cases and community-driven pilots.
    Ce lot est basé sur une approche ascendante à partir de cas concrets d’utilisation de données. Chaque cas d’utilisation « démonstrateur » analysera différents outils et services pour la FAIRisation des données et le type de gouvernance en fonction des besoins de la communauté utilisatrice. 
  • WP7: The Infrastructure layer: delivering horizontal data storage and computing services, from national to transnational.
    Ce lot rassemble les orientations et procédures techniques pour l’intégration des services nationaux pour contribuer à la compatibilité et l’interopérabilité des services horizontaux existants entre les infrastructures nationales et thématiques.

Plus d’information : Site web EOSC Pillar

L’infrastructure de recherche répond à l’enjeu scientifique et sociétal d’observer, comprendre et prévoir le fonctionnement du système Terre, Ell est dédiée à l’extraction, l’analyse, la diffusion et l’usage intelligent des données, indicateurs et modèles issus de l’observation satellitaire. Elle organise les travaux menés en France mais aussi à contribuer aux ambitions européennes et internationales

ENVRI-FAIR

ENVRI-FAIR, est un projet H2020 lancé début 2019 pour regrouper des infrastructures de recherche européennes sur le thème de l’environnement et le système terrestre (Atmosphère, Océan, Terre Solide et Biosphère/Ecosystèmes.

Il est la connexion du Cluster of Environmental Research Infrastructures (ENVRI) au European Open Science Cloud (EOSC). Il s’agit d’un projet d’une durée de quatre ans, de janvier 2019 à décembre 2022.

L’objectif global est de construire un ensemble de services de données FAIR dans les infrastructures de recherche participantes qui améliorent l’implémentation de ces principes dans le travail des chercheurs, soutiennent l’innovation, permettent des décisions basées sur les données et la connaissance, et connectent le Cluster ENVRI à l’EOSC.

Les pôles de données de l’IR Data Terra sont impliqués dans ce projet, notamment :

  • le pôle AERIS, au travers deux des principales infrastructures en atmosphère : ACTRIS et IAGOS,
  • le pôle FORM@TER, avec les infrastructures de recherche européennes pour la Terre solide: EPOS et EMSO,
  • le pôle ODATIS, avec les infrastructures de recherche européennes pour les océans : Euro-Argo et SeaDataNet, directement intégrées au WP9 « Marine Subdomain ».

Plus d’information:

Actualité

1er séminaire en ligne de PHIDIAS

02.03.2020

Actualité

Data Terra au Geo Week de Canberra du 4 au 9 nov 2019

12.11.2019

Europe International

Phidias : un projet européen DataTerra

17.07.2019