Chacun des pôles est doté de sa propre stratégie scientifique en fonction de sa thématique (atmosphère, océan, surfaces continentales, ou Terre Solide) et s’appuie sur un conseil scientifique pour définir les axes stratégiques de développement des produits services. 

Cependant de nombreuses questions scientifiques nécessitent d’avoir accès à des données et services de plusieurs thématiques afin de répondre à des questions transverses. Le rôle du GT Science est d’aider la direction de Data Terra à définir et mettre en œuvre la stratégie scientifique de l’IR en relation avec les thématiques stratégiques de chaque pôle.

Les missions du GT Science

À partir des prospectives scientifiques des organismes de recherche (INSU, CNES, IRD), le GT Science analyse les spécificités des pôles, leurs points communs et identifie des défis transverses.

Depuis 2020, ce groupe élabore un document qui définit plusieurs défis transverses prioritaires aux interfaces des pôles thématiques (approche intégrée du continuum Terre-Mer et de la zone critique, dynamique urbaine, climat et cycle de l’eau, sécurité alimentaire, aléas environnementaux et impacts sur la société, dynamique de la biodiversité, agroécologie, énergie..). Pour relever ces défis scientifiques, il est indispensable de pouvoir extraire et combiner les données de plusieurs origines. Les nouveaux services intégrés offerts par l’IR Data Terra devront être dimensionnés pour surmonter les obstacles scientifiques et technologiques afin de développer des produits de données synthétisées de haute qualité. 

Composition du groupe de travail

 A ce jour, les membres du GT Science sont :

  • Frédéric HUYNH, Directeur de l’Infrastructure de Recherche Data Terra
  • Nicole PAPINEAU,  Chargée de mission et coordinatrice du GT
  • Nicolas BAGHDADI, Directeur du pôle THEIA
  • Michel DIAMENT, Directeur du pôle FORM@TER
  •  Olivier HAGOLLE, chercheur au CESBIO et animateur du CES Réflectance de surfaces 
  • Cécile LASSERRE, Directrice de recherche CNRS
  • Sylvie GALLE, Chargée de recherche à l’institut des Géosciences de l’Environnement
  • Sébastien PAYAN, Directeur adjoint scientifique du pôle AERIS
  • Helle PEDERSEN, Physicienne CNAP à ISTerre
  • Jérôme RIEDI, professeur à l’Université de Lille, Télédétection et Physique de l’Atmosphère
  • Sabine SCHMIDT, Présidente du conseil scientifique du pôle ODATIS