LES PÔLES DE DONNÉES & SERVICES TRANSVERSAUX

PÔLE THEIA

Le pôle de données THEIA dédié aux données de surfaces continentales a été créé en 2012. Il est structuré autour de 3 entités : une Infrastructure de Données Spatiales (IDS) distribuée entre plusieurs acteurs, un réseau de 25 Centres d’Expertise Scientifique (CES) et un réseau d’Animation régionale THEIA (ART).

THEIA met à disposition de la communauté scientifique nationale et internationale, des politiques publiques de suivi et de gestion des ressources environnementales, un vaste portefeuille de produits satellitaires à valeur ajoutée, de logiciels et de traitements d’images liés à l’observation des surfaces continentales.

Directeur :  Nicolas BAGHDADI (INRAE)
Chargée de mission données in-situ : Sylvie GALLE (IRD)

PÔLE AERIS

Le pôle de données AERIS, dédié à l’atmosphère, a été créé en 2014 mais se base sur une expérience de plus de 20 ans. AERIS s’appuie sur quatre centres de données et de services, intégrés et toujours plus mutualisés. Il génère des produits à partir d’observations, mais également de nombreux services d’aide à l’utilisation des données, d’aide à la réalisation de campagnes de collecte, ou d’interfaces avec les modèles.

Les recherches dans le domaine atmosphérique abordent la dynamique, la physique et la chimie atmosphérique. Elles incluent aussi des travaux plus orientés vers l’étude de l’évolution du climat. Pour effectuer ces recherches, la communauté scientifique utilise des modèles mais aussi des observations qu’elles soient obtenues au sol, au moyen de satellites ou de véhicules aéroportés.

Directeur :  Patrice HENRY (CNES)
Directeur adjoint scientifique : Sébastien PAYAN (SORBONNE UNIV.)

PÔLE ForM@Ter

Le pôle de données et services ForM@Ter, créé fin 2014, a pour objectif de faciliter l’accès aux données acquises et gérées par les laboratoires de recherche et les dispositifs d’observation (SNO, IR, missions spatiales, …) relevant du domaine Terre solide. Il s’inscrit dans le cadre de l’afflux massif de données issues de nouvelles missions spatiales, de nouveaux types de capteurs sol, capteurs aéroportés, de dispositifs d’acquisition en antennes ou encore de l’instrumentation citoyenne comme d’expérimentation en laboratoire et de modélisation. Il s’intéresse aussi à la mise en œuvre de la numérisation des archives de la Terre.

Directeur :  Michel DIAMENT (CNRS / IPGP)

PÔLE ODATIS

Le pôle de données ODATIS dédié à l’océan a été créé en 2016, mais il possède une expérience de plus de 20 ans notamment grâce aux centres de données spatiales altimétriques SALP et au centre Coriolis pour l’océanographie opérationnelle in-situ. Il fédère au niveau national des activités de gestion de données et d’expertise scientifique en océanographie. Il a pour objectifs de garantir la pérennité des données patrimoniales et faciliter l’utilisation des données d’observations réalisées dans l’océan ou à son interface avec les autres milieux à partir de mesures in-situ et/ou de télédétection. ODATIS contribue ainsi à décrire, quantifier et comprendre l’océan dans sa globalité.

Directeur :  Gilbert MAUDIRE (IFREMER)
Directrice-adjointe scientifique : Sabine SCHMIDT (CNRS)

DINAMIS

Le Dispositif Institutionnel National d’Approvisionnement Mutualisé en Imagerie Satellitaire DINAMIS, est un récent outil qui centralise l’accès aux images à haute et très haute résolution spatiale pour de nombreux utilisateurs en France hors activités commerciales. Il prend le relais de dispositifs précurseurs comme (GEOSUD, ISIS, DSP Pléiades, etc.) en unifiant leurs ressources et en offrant un portail d’accès unique. Ce dispositif constitue désormais une composante transversale de l’Infrastructure de Recherche Data Terra qui alimente notamment les pôles de données (THEIA, ODATIS, FORM@TER, AERIS) pour le développement de produits et services avals.

Secrétaire exécutif : Jean-François FAURE (IRD)

INTER-PÔLES

Le dispositif INTER-PÔLES existe depuis 6 ans au sein de l’Infrastructure de Recherche Data Terra. Les membres du groupe abordent des sujets communs aux 4 pôles de données et services. Ils se réunissent une à deux fois par an dans le cadre d’ateliers techniques. Ces ateliers ont pour objectif de faciliter les discussions entre les pôles de données en capitalisant sur la présence des responsables scientifiques et techniques et sur la participation d’experts.

Directeur technique : Richard MORENO (CNES)

LES GROUPES DE TRAVAIL

L’IR DATA TERRA participe à la coordination et l’animation des communautés dans leurs domaines. Elle s’implique activement dans les prospectives scientifiques des institutions autour des données et usages. Elle mène également un travail d’interface et d’intégration scientifique des communautés nationales, européennes et internationales.

4 groupes de travail sont animés régulièrement par la communauté scientifique de Data Terra : un GT Science pour identifier et coordonner les défis scientifiques transverses aux pôles de données, un GT Tech pour approfondir et piloter des sujets techniques communs, un GT Europe & International pour traiter les sujets communs européens et internationaux, et un GT Com pour aligner les communications de l’IR et des pôles de données.

➡️ Plus de détails sur chaque groupe de travail sur les pages suivantes :

GESTION & APPUI AUX ACTIVITÉS DE L’IR DATA TERRA

L’Unité Mixte de Services CPST

L’UMS CPST 2013 créée en 2019,  a pour mission d’apporter un appui aux activités de l’IR Data Terra dans ses activités de gestion, coordination technique et de mise en œuvre de projets transversaux.


Directeur : Frédéric HUYNH (IRD)