salinité de surface des océans et humidité des sols mesurées par le satellite SMOS

Observation par satellite du cycle de l’eau

Le satellite SMOS (Soil Moisture and Ocean Salinity) vient de fêter ses 10 ans en orbite : 10 années de mesures continues de la salinité de surface des océans et l’humidité des sols sur les continents, 10 années de mesures continues pour alimenter la recherche climatique et ainsi mieux comprendre les changements dans le cycle de l’eau.
La salinité à la surface de l’océan est une variable climatique essentielle qui influence à la fois les échanges océan-atmosphère, les courants océaniques et marque les flux d’eau douce échangés entre l’océan et les réservoirs d’eau terrestres.
L’humidité de surface des sols est également reconnue comme une variable climatique essentielle en étant le témoin un indicateur de la sécheresse des sols. Ces applications directes sont multiples pour l’irrigation, la prévision des crues, les feux de forêts, la couverture végétale…
En mesurant ces échanges aux interfaces entre océan (ODATIS), atmosphère (AERIS) et surface continentales (THEIA), SMOS donne un parfait exemple d’étude du système Terre dans son (quasi) ensemble.

Plus d’information:

Plus d'actualités

Océan

Les données de la mission CFOSAT accessibles aux utilisateurs

02.03.2020

Actualité

1er séminaire en ligne de PHIDIAS

topographie dynamique moyenne de la surface des océans

Océan

Nouvelle résolution pour la topographie de surface des océans

29.11.2019