PHIDIAS – Prototype HPC / infrastructure de données pour services à la demande

  • Début du projet : 01/09/2019
  • Fin du projet : 01/09/2022
  • Durée : 36 mois
  • Coordinateur : CINES

Phidias HPC est l’un des 3 projets européens portés par Data Terra. Il place au cœur de son activité le développement de services complets pour découvrir, gérer et traiter les données spatiales et environnementales afin de soutenir les scientifiques impliqués dans les domaines de l’atmosphère, de l’océan et des surfaces continentales.

Le projet porte sur le développement et la réalisation concrète d’un ensemble de services et d’outils interdisciplinaires basés sur le calcul à haute performance (HPC) afin d’exploiter de grands ensembles de données satellitaires d’intérêt public européen fournis par :

  • L’observation de la Terre par satellite
  • Un accès FAIR aux ensembles de données traitées
  • Des services à valeur ajoutée grâce à une grande capacité de stockage des données et un réseau à large bande passante à travers l’Europe.

PHIDIAS propose de développer un catalogue qui permettra aux utilisateurs de découvrir et d’accéder aux données, aux logiciels open source pertinents, aux API publiques ainsi qu’aux services de traitement interactif. Le catalogue implémentera des services interopérables pour la découverte, l’accès et le traitement des données, et sera connecté à d’autres référentiels de données importants tels que le Portail Européen de Données, GEOSS, NextGEOSS et EOSC. Il mettra également en place un service de traitement interactif Web commun pour les utilisateurs finaux basés sur les technologies de cahiers de notes et de cubes de données.

Ce projet européen réunit un consortium de 13 partenaires dirigé par le CINES (Centre National d’Informatique de l’Enseignement Supérieur français) issus de 5 pays européens ( France, Belgique, Finlande, Pays-Bas, Italie)

Liste des 13 partenaires : CINES, CNRS, IFREMER, IRD, CERFACTS, GEOMATYS, CSC, Mariene Informatie Service MARIS BV (MARIS), Neovia innovation, Spascia, Syke, Trust-IT Services, Université de Lièges.

L’infrastructure de recherche Data Terra est impliquée dans le projet ainsi que les pôles de données et services THEIA, AERIS et ODATIS. DATA TERRA gère le lot d’activité WP3 pour la coordination technique du projet dans son ensemble.

➡️ Vous pouvez suivre les étapes et actions de PHIDIAS via le site internet dédié au projet