L’IR Data Terra s’est structurée autour des données spatiales d’observation de la Terre dès ses origines, lors de la création des pôles. Cela fait de Data Terra une infrastructure unique en Europe, qui permet un accès unifié aux données spatiales et in-situ.

La communauté scientifique française accorde une importance particulière à l’utilisation des données des systèmes spatiaux permettant d’observer les paramètres clés du “système Terre” et l’évolution du climat aux échelles régionales, continentales et globales. L’utilisation combinée de différents types de données (spatiales, sol, campagnes, ballons, avions ..) constitue un réel levier pour faire progresser les connaissances sur les processus associés au fonctionnement de notre planète et de notre environnement.

Un partenariat fort avec le CNES

En tant que partenaire de Data Terra, le CNES s’appuie sur les pôles de données et services pour le traitement, l’archivage et la diffusion des produits scientifiques de ses missions d’observation de la Terre.

Le pôle de données AERIS intervient comme centre de mission scientifique des projets POLDER, PARASOL, Megha-Tropiques et CALIPSO et bientôt de MicroCarb. Le CNES confie également à ce pôle le traitement et la diffusion des produits de concentration gazeuse issus des inversions réalisées à partir de données IASI. AERIS via le SATMOS permet aussi l’accès aux images de l’ensemble de la couronne des satellites géostationnaires.

 Le pôle THEIA est le centre de mission de Venµs et opère des chaînes de traitement à valeur ajoutée sur les données Sentinel 1 et Sentinel 2 archivées au CNES. AVISO qui traite et distribue les produits des missions altimétriques du CNES et des produits combinés avec d’autres missions est un CDS du pôle ODATIS. ForM@Ter, quant à lui, développe des services de traitement interférométrique à base de données Sentinel 1 et des services de détermination de déformation de terrains à base de données très haute résolution Pléiades. Des CDS de ForM@Ter sont également spécialisés dans le traitement et la diffusion de produits de géodésie spatiale à partir de données GNSS/GPS, DORIS et de produits de gravimétrie à partir de données GRACE/GRACE-FO.

En complément, le dispositif DINAMIS fournit un accès unifié aux images spatiales haute résolution pour les communautés scientifiques et institutionnelles.

Collaboration avec les agences spatiales internationales

Au-delà de ce fort positionnement national, Data Terra a établi de nombreux liens avec des agences spatiales internationales soit à travers les coopérations sur les projets du CNES (NASA, ESA, EuMetSat, JAXA, ISRO, ISA…), soit directement pour le développement de chaînes de traitement et leur mise en production pré-opérationnelle. Dans ce dernier cas, on peut citer les produits IASI de chimie atmosphérique avec EuMetSat, les produits SMOS de salinité de l’océan avec l’ESA, les produits DARDAR CALIPSO/Cloudsat avec la NASA, les produits altimétriques avec les données Jason, Sentinel-3 et Sentinel-6 pour Eumetsat, les produits couverture du manteau neigeux à partir de Sentinel-2 et les produits Hydroweb dans le cadre du programme Copernicus.

Des services autour des données spatiales

Data Terra offre un ensemble de services pour les utilisateurs d’images spatiales qui s’enrichit régulièrement : opérationnalisation et mise en œuvre de nouvelles chaînes de traitement, extraction de données à la demande sur zones d’intérêt, colocalisation de données spatiales et de données sol ou de campagne, outils de visualisation. En plus de bénéficier de ces services, les utilisateurs sont accompagnés tout au long du parcours avec une réelle expertise scientifique multidisciplinaire et multi-thématiques.