© Pexels

Journée mondiale de la vie sauvage 2022

NEWS ODATIS
DATA TERRA

“La Journée mondiale de la vie sauvage nous rappelle le pouvoir et le privilège que nous avons en tant qu’êtres humains de prendre soin de la faune spéciale et unique qui habite notre planète avec le thème “L’avenir de la faune est entre nos mains”

UNEP Goodwill Ambassador Yaya Touré

la Journée mondiale de la vie sauvage est une journée proposée par l’Organisation des Nations Unies afin de célébrer toute la diversité de la faune et la flore sauvages. Cette journée a également pour but d’insister sur la nécessité d’intensifier la lutte contre le crime environnemental qui s’en prend aux espèces sauvages en fournissant une occasion de réfléchir aux répercussions économiques, environnementales et sociales qu’elles génèrent.

Les chercheurs et les scientifiques travaillent également afin de nous aider à mieux comprendre et intégrer les écosystèmes naturels et les interactions avec nos modes de vies contemporains.

Les acteurs de la préservation de la biodiversité sont confrontés à d’importants besoins en matière de connaissance de la biodiversité au niveau des surfaces continentales. Pour avoir une vision à la fois à l’échelle globale et locale et sur des problématiques trés précises que ce soit au niveau des habitats naturels ou encore de la répartition de la biodiversité, les images satellites offrent un outil très fin dans l’étude de la biodiversité.

Grâce au pôle Theia et à son Centre d’Expertise Scienctifique dédié à la biodiversité, il est possibible de caractériser l’état des milieux naturels et la pression qui s’y exerce.

 

Suivi de la végétation après l’incendie de La-Croix-Valmer de juillet 2017
Suivi de la végétation après l’incendie de La-Croix-Valmer de juillet 2017

 

Au niveau des Océans, nous avons une méconnaissance de la biodiversité même si chaque année les chercheurs avancent dans la compréhension des grands mécanismes qui permettent de la sauvegarder et de la préserver. Saviez-vous que seulement 1% des êtres vivants sont connus dans les abysses ?

Grâce au pôle ODATIS dédié à l’observation des Océans, il est possible de mieux connaître la biologie marine à travers plusieurs disciplines pour en découvrir un peu plus sur la vie dans les abysses : Bivalves réseaux de surveillance sanitaires des zone conchylicoles, Habitats benthiques jeux de données qui s’intéressent aux habitats benthiques (Cartes d’habitats physiques, cartes des zones biologiques…) et à ceux qui les habitent (REBENT, Benthos…), Organismes marins tropicaux Service d’observation des récifs coralliens de Polynésie française, Organismes pathogènes, Phytoplancton plancton avec activité photosynthétique, ou phytoplancton, Toxines Toxines (lipophiles, amnésiantes, paralysantes), Zooplancton plancton animal (par opposition au phytoplancton).

Diversité du zooplancton, collecté par l’observatoire océanologique de Villefranche,
SO RADE. Crédits IMEV, 2010.